fbpx
Anne-Sophie Pic - Analyse
Analyse de marque personnelle – Anne-Sophie Pic

Anne-Sophie Pic - Analyse

Cette fois-ci, nous vous proposons l’analyse des techniques d’Anne-Sophie Pic, la femme la plus étoilée de la gastronomie mondiale, avec un cumul de 8 Étoiles Michelin.

Son propre site web

Maître cuisinier et femme d’affaires, Anne-Sophie Pic est la femme la plus étoilée de la gastronomie mondiale, avec un cumul de 8 étoiles Michelin. 

Disposer d’un site web à son nom, www.anne-sophie-pic.com, est la meilleure façon d’exercer un contrôle sur sa réputation digitale. Le contenu est riche, on y retrouve des informations exhaustives sur l’histoire de la famille, le groupe et ses différents restaurants. Un savant mélange de narrations, de citations et de contenus à connotation plus commerciale garnit les différentes pages du site, constituant un socle de contenu et d’images dont elle garde la complète maîtrise. 

Le storytelling est extrêmement maîtrisé et chaque information contribue à positionner  Anne-Sophie Pic comme une génie de la cuisine et de l’entrepreneuriat. Anne-Sophie Pic représente la génération qui a transformé une histoire gastronomique de famille en groupe international. L’Auberge fondée par son arrière-grand-mère en 1889 est effectivement devenue la Maison Pic, une entreprise qui gère dorénavant des établissements à Paris, Lausanne, Londres et Singapour. 

Constats Google

En sélectionnant l’onglet “images” de Google, un constat saute immédiatement aux yeux : toutes les photos sont de grande qualité. Veste de cuisine ou chemise blanche, aux fourneaux ou décontractée, son regard dénote la passion, son acharnement au travail et sa recherche de la perfection. La qualité de ses visuels s’explique par la réalisation de shooting professionnels pour ses propres médias. La Cheffe impose ensuite très certainement ces clichés aux journalistes comme condition de parution.

Lorsque l’on est la Cheffe la plus étoilée du monde selon le Guide Michelin, les références sur la toile sont naturellement nombreuses et variées. Selon votre géolocalisation, Google vous dirigera volontiers vers l’un des restaurants de la Cheffe. À titre d’exemple, une recherche depuis la Suisse romande indique tout d’abord 4 références liées à son restaurant du Beau-Rivage à Lausanne avant même de mentionner sa page Wikipedia.

Constat LinkedIn

Profil doté d’une photo humaine, matérialisée par un sourire qui invite ses 65’551 abonnés (en 2020) à suivre son parcours. Une bannière qui illustre la recherche de perfection qui la caractérise, une adéquation parfaite entre son métier et sa personnalité. Son titre illustre parfaitement l’unicité de son statut professionnel.

À réseau professionnel, communication professionnelle : le Chef Pic s’exprime sur des sujets gastronomiques, mais avant tout business. Sur LinkedIn c’est en effet l’aspect entrepreneurial qui est mis de l’avant. 

La publication constante d’articles sur Linkedin est un atout majeur pour soutenir sa visibilité. Grâce à une rédaction subtile – saupoudrées d’images ou d’anecdotes culinaires – ses articles transmettent des messages inspirants, qui glanent de nombreux likes et commentaires enthousiastes. 

Les posts qui créent le plus d’engagement de sa communauté la représentent dans des situations plus intimistes. Anne-Sophie Pic aime le story-telling et partage volontiers certaines confidences, à l’instar de cet aveu sur son péché mignon. Une photo sur laquelle le naturel et l’instantanéité lui valent une pluie de likes. 

Constat Facebook

Sur sa page Facebook certifiée – très populaire avec plus de 141’000 followers (en 2020) – le Chef Pic a choisi d’axer ses publications sur la gastronomie. Après LinkedIn, qui s’adresse à une audience business, la communication Facebook est elle tout public et donc axée sur ses réalisations culinaires.

Qu’il s’agisse de ses fameux berlingots ou de petites mignardises, les photos – issues de shooting professionnels – sont toutes accompagnées d’un commentaire descriptif et de hashtags habilement sélectionnés. Grâce à ses publications constantes et fréquentes – même quotidiennes durant le mois d’octobre – Anne-Sophie Pic transmet sa passion pour l’art culinaire et – indirectement – génère une habile publicité pour ses restaurants, son épicerie ou ses cours de cuisine. 

Constats Instagram

Anne-Sophie Pic - Instagram

Une photo de profil qui peut surprendre puisqu’elle s’inscrit en opposition aux postures et tenues habituelles, très contrôlées. Décontracté, en chemisier noir, le Chef apparaît plus décontracté sur ce réseau social. Ses publications demeurent par contre toujours très structurées, reprises de son compte Facebook.  

La popularité croissante d’Instagram démultiplie toutefois la visibilité du Chef. Grâce à ses 332’000 abonnés (en 2020), ses publications rayonnent bien plus largement. 5543 likes pour sa recette de waygu au poivre en un seul jour sur Instagram, contre seulement 931 pour Facebook. 

Conclusion

La maîtrise de l’image

À l’instar de sa cuisine, Anne-Sophie Pic semble contrôler tout ce qui est diffusé sur sa personne. 

L’atout principal de la Cheffe étoilée réside dans la qualité des images qui constituent la base de sa communication. Elle ne publie – hormis à quelques rares exceptions – que des photos professionnelles, qu’il s’agisse de ses créations culinaires ou de sa propre mise en scène. Pas de selfies, très peu de mentions sur sa vie privée, pas d’états d’âme ou de commentaires sur l’actualité : le maître cuisinier garde une ligne stricte et singulière dans sa manière de communiquer: uniquement du contenu en rapport avec son métier. 

Anne-Sophie Pic n’est pas seulement une brillante cuisinière, elle est également une businesswoman confirmée qui use parfaitement de sa communication sur les réseaux sociaux pour peaufiner sa réputation et nourrir la croissance de son groupe. 

 

À lire également

Vous voulez appliquer ces conseils pour devenir un leader d’opinion ?

CEO-LEADER-OPINION-LINKEDINCet article vous intéressera sûrement !

 

 

 

 

 

 

Vous voulez en apprendre plus sur le leadership ?

Lisez les conseils de Bertrand Piccard.