fbpx
Sophie Bellon - analyse
Analyse de marque personnelle – Sophie Bellon

Sophie Bellon - analyse

Sophie Bellon est la présidente de Sodexo, une entreprise créée par son père. Elle s’investit fortement pour l’entreprise familiale et n’hésite pas à mettre sa marque personnelle à son service.

En tant que première femme à diriger un groupe du CAC40, elle est l’incarnation de la lutte pour l’égalité des sexes. La mixité hommes-femmes est d’ailleurs une valeur qu’elle défend de façon active. Elle s’engage également pour d’autres causes telles que l’innovation et l’amélioration de la qualité de vie en général.

Cet engagement fort n’est pas anodin, car il lui a permis de se faire connaître comme une professionnelle authentique. Avec le climat actuel de méfiance envers les grandes corporations, elle a su se positionner comme une personne de confiance.

Ce statut de professionnelle accomplie et bienveillante lui vaut la sympathie des médias, lui permettant d’avoir une couverture médiatique non négligeable.

 

Une identité visuelle maîtrisée, mais peu moderne.

+ À nouveau, une grande quantité de contenus visuels est disponible. Cela contribue à la positionner comme une professionnelle à succès.
+ Les diverses photos ont été réalisées par des professionnels et toutes la montrent sous un jour favorable.
Son sourire semble souvent figé et donne l’impression d’être faux. Certaines personnes n’arrivent tout simplement pas à sourire de façon naturelle lorsqu’elles sont photographiées. Sophie Bellon devrait donc privilégier les poses naturelles, sans forcément chercher à sourire.
Beaucoup de ces photos ont été réalisées avec un fond studio gris ou dans un environnement terne. Les poses adoptées ne sont pas très naturelles. Ce type de photo, très formel, n’est aujourd’hui plus à la mode, ce qui leur donne un aspect poussiéreux, peu engageant, qui n’est pas sans rappeler le côté austère du monde de la finance dans lequel elle a fait ses débuts. Cela diminue la clarté de son positionnement actuel de femme d’affaires innovante.

→ Sophie Bellon gagnerait à supprimer certaines photos présentes en ligne (ou demander des modifications aux différents médias les ayant publiées).

 

Constats LinkedIn

Un profil au service de Sodexo

Le texte de résumé plus axé sur Sodexo que sur Sophie Bellon elle-même, combiné à un profil laconique, donne une impression globale d’un profil très corporatif. Cette impression est amplifiée par la grande présence de Sodexo dans les articles qu’elle publie.

Le public demande de plus en plus un discours humain et authentique. Trop lier son discours avec Sodexo pourrait lui faire perdre la confiance de son audience.
+ Le succès de Sophie Bellon sur LinkedIn s’explique par ses valeurs fortes son engagement pour les défendre. C’est ce qui lui permet de continuer à être perçue comme authentique.

→ Ses convictions mériteraient d’être mises de l’avant sans forcément être directement reliées à Sodexo.

Visuels :

– La photo de couverture montre discrètement le logo de Sodexo, mais est peu inspirante. Le lien avec le positionnement est vague.

– La photo de profil est beaucoup plus moderne que les autres visuels disponibles en ligne. 

Les deux premiers paragraphes du résumé sont axés sur ses valeurs, ses convictions personnelles et les causes sociales qui lui tiennent à coeur. Cela lui permet de très vite dégager une image claire et inspirante.

Le résumé reste cependant très froid et plus axé sur Sodexo que sur Sophie Bellon. La rédaction à la troisième personne instaure une distance avec l’audience qui est en complète contradiction avec son positionnement.

Le reste du profil  est décrit de façon très brève. Cela permet de recentrer l’attention du visiteur sur le résumé qui est quant à lui plus fourni que la moyenne.

Une communication basée sur la qualité

Sophie Bellon communique de façon régulière, mais peu intensive. Elle utilise LinkedIn principalement pour transmettre du contenu, assez peu pour interagir avec sa communauté. Elle recherche la pertinence en publiant des articles de fond plutôt que des posts d’actualité.

Sophie Bellon communique de façon régulière, mais peu intensive (14 publications et 4 articles durant l’année écoulée).

Au regard de la taille de son audience (37’000 followers), ses publications lui ont valu un engagement dans la norme (126 likes et 2 commentaires en moyenne), mais qui augmente sensiblement lorsqu’elle publie des articles (374 likes et 19 commentaires en moyenne).

Dans ses articles, Sophie Bellon traite de problématiques d’actualité en lien avec causes qu’elle défend. En bonne ambassadrice, elle lie fortement ses convictions avec les valeurs de Sodexo, ce qui rejaillit positivement sur la marque de l’entreprise.

!! Attention toutefois à ne pas trop placer Sodexo sur le devant de la scène, au risque que le discours soit perçu comme une action de RP et donc non authentique.

Elle utilise LinkedIn principalement pour transmettre de l’information et non pour dialoguer avec sa communauté (très peu de commentaires et partages). C’est une façon très traditionnelle et peu moderne d’utiliser LinkedIn.

 

Profil privé

+ Elle utilise Facebook pour un usage privé et son profil est donc inaccessible au public.

+ Une bonne maîtrise de ses paramètres de confidentialité lui permet de contrôler qui a accès à ses publications.

+ Mieux vaut un profil privé qu’une présence mal maîtrisée. La question se pose cependant de savoir si les causes qu’elle soutient ne seraient pas mieux mises de l’avant en communiquant sur plusieurs plateformes.

+ N’étant pas active sur Facebook et Twitter et moyennement active sur LinkedIn, Sophie Bellon a une présence très limitée sur les réseaux sociaux. Une grande présence n’est pas obligatoire pour tous, mais son statut de leader engagée socialement nécessiterait de se rapprocher de sa communauté.

 

→ La solution serait d’avoir une communication LinkedIn plus soutenue.

Conclusion

Contrairement à d’autres influenceurs, Sophie Bellon ne s’est pas fait connaître grâce à son activité sur les réseaux sociaux. Ce sont principalement ses actions hors ligne qui lui valent l’attention des médias, ce qui contribue par effet boule de neige à augmenter sa présence en ligne.

Son positionnement est extrêmement clair et son discours parfaitement maîtrisé. Son engagement authentique pour l’intérêt général, en particulier la mixité hommes-femmes contribue également à faire d’elle une personnalité inspirante et digne de confiance.

Cette visibilité peut être suffisante pour une dirigeante lambda, mais Sophie Bellon a des ambitions d’impact social. Les causes sociales qu’elle défend jouiraient d’une plus grande visibilité si sa communauté était plus engagée. Elle gagnerait donc à avoir une présence plus active sur LinkedIn et à interagir plus fréquemment avec son audience. 

D’un point de vue général, sa présence numérique est très traditionnelle et Sophie Bellon pourrait devenir plus inspirante et gagner en impact en la modernisant.

À lire également

Vous voulez appliquer ces conseils pour devenir un leader d’opinion ?

CEO-LEADER-OPINION-LINKEDINCet article vous intéressera sûrement !

 

 

 

 

 

 

Vous voulez en apprendre plus sur le leadership ?

Lisez les conseils de Bertrand Piccard.