fbpx
Frédéric Mazzella - Analyse digitale
Analyse de marque personnelle – Frédéric Mazzella

Frédéric Mazzella - Analyse digitale

Frédéric Mazzella, une présence riche et cohérente. Découvrez notre analyse de ce cadre hors du commun.

Référencement Google

Il prouve qu’une page Wikipédia, même courte, apporte un meilleur référencement. Cela sert également à aider Google qui pourra automatiquement créer un encart sur le côté, augmentant ainsi l’accessibilité de l’information. Attention tout de même à ne pas oublier que cette tactique est réservée aux personnes possédant déjà une grande notoriété.

De nombreux interviews et portraits de lui sont publiés par des médias tiers, ce qui augmente considérablement sa présence en ligne et sa crédibilité.

Comme très souvent, les profils médias sociaux apparaissent très rapidement dans les recherches. On peut noter que son profil Facebook n’apparaît pas, car il a choisi d’en faire un usage privé. Cette absence d’activité sur Facebook est étonnante pour un entrepreneur dans une entreprise bénéficiant d’un capital sympathie élevé comme BlaBlaCar.

Une présence riche

  • Une grande variété de contenus sont facilement disponibles (photos, vidéos, articles) ce qui permet de rapidement se faire une idée claire de qui est Frédéric Mazzella. Cela l’aide à solidifier et clarifier son positionnement.
  • La quantité importante d’information contribue à asseoir sa crédibilité.

Identité visuelle

Une identité visuelle très maîtrisée

  • Son style vestimentaire est extrêmement constant : veston noir et chemise blanche, barbe de trois jours et sourire
  • Beaucoup de photos ont été réalisées par ses soins en studio, ce qui permet d’avoir des visuels d’une grande qualité.
  • On constate à nouveau une grande quantité de contenus publiés par des médias tiers.

Frédéric Mazzella - analyse

Profil Linkedin

Un profil plutôt académique.

Son profil est peu chaleureux, ce qui contraste fortement avec toute l’information disponible à son sujet en ligne.

  • Le profil est riche et fournit une grande quantité d’information à son propos.
  • En tant que fondateur d’une entreprise de covoiturage et fervent partisan de l’économie du partage, il pourrait se permettre un profil moins formel. Contrairement à un PDG de multinationale, il pourrait utiliser son profil pour projeter une image plus accessible et engagée sans mettre en danger sa réputation.

→ Son profil gagnerait à faire mieux transparaître la personne derrière l’homme d’affaires. Cette personnalité très humaine ressort d’ailleurs beaucoup plus fortement dans ses communications.

Visuels :

– La photo de couverture n’est pas visible pour les personnes n’appartenant pas à son réseau, ce qui est dommage

– La photo de profil en noir et blanc avec fond blanc réduit le côté sympathique, mais cela permet d’amener une grande cohérence au sein de son entreprise, car l’ensemble des profils des collaborateurs partagent cette caractéristique.

Le résumé est un peu froid. La première partie, très centrée sur BlaBlaCar devrait figurer dans la section “Expérience”. L’écriture à la troisième personne amène également une certaine distance.

Une façon de le rendre plus impactant serait d’expliquer sa  vision d’un monde meilleur, sa source de motivation profonde ou l’impact qu’il veut avoir sur le monde.

Les expériences sont très riches (descriptions bien rédigées et beaucoup de médiums de bonne qualité).

Communication Linkedin

Un communicateur qui a compris les règles

Il a gagné son statut d’Influencer LinkedIn et une audience de plus de 120’000 personnes grâce à une communication impeccable. Son sujet de prédilection est l’amélioration sociétale via l’entrepreneuriat et il s’investit fortement pour défendre ses valeurs.

Il crée un contenu propre chaque semaine, ce qui lui permet de gagner en visibilité et explique la grande taille de son audience.

Ses publications génèrent un grand engagement de son audience (246 likes et 10 commentaires par post en moyenne sur l’année écoulée, chiffre qui monte à 834 likes et 48 commentaires pour les articles).

Ses publications rencontrant le plus grand succès sont celles qui :

– sont natives (directement créées sur LinkedIn)

– utilisent un format visuel (image ou vidéo)

– comprennent un grand nombre de tags

Le haut degré d’engagement des membres de son audience peut également être expliqué par la grande quantité d’énergie qu’il met à interagir avec eux, que ce soit en répondant à leurs commentaires ou en commentant d’autres publications.

Profil Twitter

Un instrument de veille

  • Il tweet régulièrement depuis 8 années (en moyenne 3,9 tweets par semaine, chiffre qui descend à 0,6 tweets par semaine en 2018).
  • Ses publications ont moins de succès que sur LinkedIn. Cela est notamment dû au fait que les Français sont en moyenne plus actifs sur LinkedIn que sur Twitter. On constate que Frédéric Mazzella a pris en compte cette donnée et qu’il communique désormais plus intensément sur LinkedIn que sur Twitter.
  • Depuis début 2018, il se contente principalement de retweeter ce qui se dit sur BlaBlaCar et sur lui (articles, interviews, prix, conférences, nouvelles).

→ L’utilisation du profil à des fins de veille et partage plutôt que création de contenu est très bien adaptée à l’utilisation que les Français ont de Twitter. Cela permet d’y avoir une proposition de valeur différente de LinkedIn.

Mazzella - Twitter

Positionnement

Frédéric Mazzella est la figure de proue de BlaBlaCar. Il a cependant compris qu’il pouvait apporter beaucoup plus à son entreprise en bâtissant une marque personnelle plus riche.

En s’exprimant sur des sujets tels que l’entrepreneuriat, la mobilité douce ou les nouvelles technologies, il a su se positionner comme un entrepreneur innovant, contribuant à créer un monde meilleur. Il ne mène pas ce combat seulement avec des mots, mais également en participant activement à divers événements et conférences. Cet engagement pour des valeurs dépassant BlaBlaCar lui permet d’accéder au statut de personnalité inspirante. Il est ainsi parvenu à devenir la coqueluche des médias, ce qui multiplie sa visibilité (en ligne et hors ligne).

Frédéric Mazzella est le parfait exemple d’un dirigeant réussissant à créer un cercle vertueux de synergies entre sa marque personnelle et celle de son entreprise.

Conclusion

S’approprier les règles

La grande présence numérique de Frédéric Mazzella s’explique par sa capacité à mettre à profit les différents canaux de communication. Ses publications LinkedIn sont par exemple parfaitement formatées pour une visibilité maximale. Son utilisation de Twitter comme un outil de partage est également parfaitement adaptée à son audience.

À cela vient s’ajouter une préoccupation constante pour sa communauté dont il n’oublie pas de s’occuper. Cette accessibilité contribue renforcer son positionnement d’entrepreneur sympathique.

En plus de ses autres actions de communication, Frédéric Mazzella solidifie son positionnement en créant beaucoup de contenu (page Wikipédia, photos studio, etc). Cela lui permet de contrôler, au moins en partie, l’information disponible à son sujet.

À lire également

Vous voulez appliquer ces conseils pour devenir un leader d’opinion ?

CEO-LEADER-OPINION-LINKEDINCet article vous intéressera sûrement !

 

 

 

 

 

 

Vous voulez en apprendre plus sur le leadership ?

Lisez les conseils de Bertrand Piccard.